LUNE SORCIERE

Entrez dans le Cercle de la » LUNE SORCIERE »

Je suis « paienne »

Classé dans : MES POESIES PAIENNES — 28 août, 2008 @ 19:34

Je suis

 

Mon coeur a hésité

sur bien des chemins s’est égaré

Ma vie est à presque à son crépuscule

car si vite passe le temsp..

La roue du destin tourne

la toile de l’Araignée

sur moi s’est « posée »

J’ai fait des rêves

bien peu se sont réalisés..

Je me suis si souvent perdue…

J’ai maintenant trouvé une voie

je la pense mienne et en harmonie avec moi

Le chemin Dianique résonne sous mes pas

et je commence mon apprentissage

jour aprés jour

à la Déesse je pense..

Déesse multiple

aux milles noms

mille visages..

Déesse qui me guide

me montre le chemin..

Certes encore il y aura des cailloux

des précipices , des ronces….

mais dans sa « grotte » je trouverai refuge..enfin!

Et son chant en moi résonnera…

2 commentaires »

  1. MAG dit :

    Quelle inspiration chère amie ! J’aime beaucoup le concept de ce blog et je reviendrai le plus souvent possible !
    On trouve la sérénité ici ++++ et excellente rentrée en vue ! MAG.

  2. Georges dit :

    Bonjour Sarwena,

    Je laisse mon coeur et sa douce voix me guider, et me voilà chez toi.
    Douce Sorcière ton home me plait, je le découvre et toi par la même occasion et je m’y pose quelques instants.

    Jamais il y a eu, depuis ma venu en ce monde, de hasard. Il me serait trop long d’expliquer mon service en ce monde et comment La Déesse sous ses multiples aspects m’utilise, pantin au service entre ses mains bienveillantes.

    Comme cet été ou je savais devoir me rendre en lieu « oublié », une porte multi-dimentionnelle a réactiver.

    La carte fut déposé en mon coeur mais sans en connaitre le moment ni même comment procéder. Aussi mon départ fut retardé par des problèmes divers mais qui ont subitement disparu afin que je sois au bon moment et au bonne endroit en cette 1ere semaine d’Aout dans la montagne.

    J’y ai senti l’ancienne présence des sorcières issues d’un village de la vallée, encore connu sous le village des sorcières tant presque toutes les femmes en étaient. Elles venaient y danser dans la Joie, la Paix pour la Déesse Mère, Mari. Mari qui parfois apparaissait avec un corps de femme et une tête de cheval. Habitant le sein de la montagne que ces Vierges Noires venaient vénérer.

    Je reviendrai dans tes énergies, me laisser envahir par tes mots et laisser leurs forces de créations me chuchoter qui Tu Es.

    Merci pour ton ouverture et partage.

    Georges

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

habenula |
clairette59 |
Simplement Aimer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toutvabienmercilavie
| Time is Getting Slippery
| Spirit Vs Heart