LUNE SORCIERE

Entrez dans le Cercle de la » LUNE SORCIERE »

Archive pour la catégorie 'RITUELS'

LUGHNASAD 1ER AOUT……

Posté : 24 juin, 2008 @ 10:48 dans RITUELS | Pas de commentaires »

Lughnasad veut dire « l’Assemblée de Lug » dressée, dans les légendes, en l’honneur de la Terre-Mère pour ses dons aux hommes notamment. Par ailleurs Lugh est le Dieu Solaire aux attributs royaux. C’est aussi un dieu Trinitaire dont le Triban est un des symboles.

LUGHNASAD 1ER AOUT...... dans RITUELS 0806241146543798179


On trouve aussi une autre appellation à cette fête : Lammas.
C’est une fête paysanne majeure car elle marque le temps de la récolte et des moissons en plein cœur de l’été. Traditionnellement cette fête était présidée par les Rois et Seigneurs. Elle était très répandue parmi les populations celtiques, de l’Irlande en passant à la Gaule, et même jusque parmi les Germains.

C’est un moment très joyeux où se mêle à la solennité du moment, réjouissance, musique, danses, jeux…

En tant que première fête après le solstice, elle marque les débuts de la descente vers l’Automne. Mais c’est malgré tout un jour lumineux, ou chacun profite du fruit de son travail et de son labeur, où chacun constate l’avancée de son évolution et peut en jouir. C’est la Fête du Don, de la Richesse sur tous les plans, où l’on offre, reçoit, partage …

Lughnasad marque réellement un temps de quiétude, de pérennité de la Vie et de constance.

Préparatifs et matériel


Papiers, crayons
Un pain, qui sera consacré, un pain maison est bien entendu parfait pour l’occasion
Décoration et encens, en fonction de votre inspiration.
Chaudron

Rituel d’ouverture


Procéder comme habituellement pour l’érection du cercle et l’évocation des Seigneurs des tours de garde. Avant l’invocation des divinités la prêtresse dit :

« C’est le temps de Lugh, le roi-soleil qui meurt avec l’année décroissante, le roi-maïs mourant quand les grains sont récoltés. Nous nous tenons entre l’espoir et la peur, en un temps d’attente. Dans les champs, les grains sont fauchés mais pas encore engrangés. Nous avons travaillé dur pour mener beaucoup de choses à leur accomplissement, mais la récompense n’est pas encore certaine. Aujourd’hui la Mère devient la Faucheuse, l’Implacable qui se nourrit de la vie pour qu’ une autre vie puisse grandir. La lumière diminue, les jours raccourcissent, l’été passe. Nous sommes rassemblés pour tourner la Roue, sachant que pour récolter nous devons sacrifier, et la chaleur et la lumière doivent s’éteindre dans l’hiver. »


Rituel de Lughnasad


La prêtresse s’agenouille devant le prêtre et lui donne un quintuple baiser, ensuite elle invoque le Dieu dans le corps du prêtre :

Je t’invoque et je t’appelle O Roi de l’été, ta puissance a grandi dans les heures chaudes des derniers jours et ta chaleur a fait mûrir les grains et les fruits.


La prêtresse place ses mains sur le plexus solaire du prêtre :

Par la lumière qui baigne la terre
Par la chaleur qui mûrit les récoltes
Par la joie que tu mets en nos cœurs
Je t’invoque O Roi-Soleil
Ecoute ma voix
Et incarne toi dans le corps
De ton prêtre et serviteur.


Après une pause, la prêtresse :

Salut à toi O Dieu,
Voici venu le temps des récoltes
O mon Roi
Voici venu le temps du sacrifice.


Elle se lève et embrasse le prêtre, celui ci s’agenouille, tête courbée, La prêtresse poursuit :

Ô puissante Mère de nous tous ! Toi qui es l’abondance, donne-nous des fruits et des céréales, des troupeaux et des hardes, et donne des enfants à la tribu. Fais que nous soyons puissants ! Par la rose de ton amour, incarne-toi dans le corps de ta Servante et Prêtresse.


Le prêtre toujours agenouillé, embrasse le pied droit de la Prêtresse puis reprends sa position initiale.
La prêtresse emplit une coupe de vin, puis entaille le doigt du prêtre fait couler une goutte de sang dans le vin. Elle le bénis puis dit :

Père du grain, esprit du maïs
Toi qui est mort pour nous
Nous te remercions du don de toi même
Puisse ton feu brûler encore en nous
Avant ton départ.


La prêtresse boit le vin puis le passe au coven, chacun médite un instant sur les sacrifices nécessaires pour aller de l’avant, sur le sens du sacrifice du dieu .

Puis le coven s’assoit en cercle, la Prêtresse au centre demande à chacun d’écrire sur un papier ses échecs, ses peurs pour l’avenir, ou les projets que l’on doit abandonner. Quand cela est fait, les papiers sont brûlés dans le chaudron
Chacun prononce :

 

 » Dans le feu je sacrifie mes peurs, mes échecs et mes doutes. »


La prêtresse prend ensuite le « pain rituel » et le place au centre du cercle, elle demande à chacun de penser et méditer sur ses espoirs pour l’année à venir, ou des projets qui tiennent à cœur. Tout le coven pose la main émettrice sur le pain et le charge de ces espoirs. On peut aussi ériger un cône de pouvoir autour du pain pour charger celui ci.
Une fois cela terminé, chacun brise un morceau de pain et le mange en disant :

Puisse la force du soleil et de l’espoir être en moi désormais !


Le prêtre remercie ensuite la Déesse :

Grande Mère, nous te remercions pour nos récoltes personnelles et nous t’avons offert nos propres sacrifices, car sacrifier c’est aussi croître et le temps de la maturité est là ..

 

0806241148013798191 dans RITUELS

artiste : Jane Brideson

LITHA le 21 Juin….

Posté : 11 juin, 2008 @ 10:32 dans RITUELS | Pas de commentaires »

 

 

LITHA le  21 Juin.... dans RITUELS 0806111132053625890

Nommée « LITHA » par les païens, c’est également la fête de la Saint-Jean pour les Chrétiens. On fête la renaissance et la fertilité. Il est de coutume de danser des rondes autour de grands feux de joie. Ces « feux du besoin » sont censés donner de l’énergie au soleil. Le solstice d’été marque la journée la plus longue de l’année : c’est l’apothéose du cycle solaire. C’est le moment de placer une couronne de feuilles de chêne sur la tête de Cernunnos, consort de la déesse. Le jour de Litha correspond au Solstice d’été. Le Soleil est à l’apogée de son pouvoir.


Correspondances

Chandelles : vertes
Encens : rose, jasmin
Couleur : vert
Fleurs : roses et digitales
Arbre : chêne
Pierres : agathe mousse, jade et aventurine
Carte du tarot : le chariot, acarne majeur 7
Planète : Mercure

Les dieux et déesses à invoquer

Toutes les déesses qui symbolisent l’amour et le plaisir :
APHRODITE, ASTARTE, FREYA, VENUS…


La décoration de l’autel

Placez-y tous les symboles d’amour, les potions et les philtres que vous avez fabriqués ainsi que les herbes et les huiles utilisées. Placez aussi des fleurs de saison (rose, digitale…).

La célébration

Il est reconnu, depuis des temps immémoriaux, que les propriétés magiques des plantes coupées à cette date sont vraiment prodigieuses. C’est donc la journée traditionnelle pour la récolte des herbes magiques qui seront utilisées pour les potions, les philtres et charmes. C’est aussi une journée de travail intense, car il est reconnu que tous les charmes, toutes les potions et tous les sortilèges préparés au cours de ce festival possèdent une force et des pouvoirs accrus.


Le rituel

Commencez par remplir le chaudron d’eau de source et de fleurs.
Dressez votre autel. Allumez les chandelles et l’encens, puis projetez votre cercle magique.
Invoquez la Déesse et le Dieu. Debout devant l’autel, levez votre baguette magique vers le ciel et dîtes ces mots :

« Je célèbre le coeur de l’été par des rites mystiques.
Ô Grande Déesse, Ô Dieu,
vos énergies font vibrer la nature entière et la terre est baignée de chaleur et de vie.
Voici le temps d’oublier soucis et fléaux du passé ; voici le temps de la purification.
Ô ardent soleil,
par ta toute-puissance, consume futilités, souffrances et fléaux.
Purifie-moi ! Purifie-moi ! Purifie-moi ! »

Déposez votre baguette sur l’autel. Prenez le sachet invocatoire et mettez-le en contact avec la flamme de la chandelle rouge qui se trouve sur l’autel (ou dans le feu du chaudron si vous êtes à l’extérieur). Lorsqu’il a pris feu, laissez-le tomber dans le chaudron et dîtes :

« Je vous bannis par les pouvoirs de la Déesse et du Dieu !
Je vous bannis par les pouvoirs du soleil, de la lune, des étoiles !
Je vous bannis par les pouvoirs de la terre, de l’air, du feu, de l’eau ! »

Arrêtez vous un instant pour regarder les souffrances, les blessures réduites à néant. Puis reprenez :

« Ô gracieuse Déesse, Ô Dieu bienveillant,
en cette nuit magique du solstice d’été
je vous prie de charger ma vie d’émerveillement et de joie.
Aidez-moi à m’harmoniser aux énergies qui flottent dans l’air de cette nuit enchantée,
je rends grâce. »

Méditez sur la purification à laquelle vous vous êtes soumis. Sentez les puissances de la nature qui circulent en vous, sentez-vous lavé par l’énergie divine.
N’oubliez pas de remercier la Déesse et le Dieu et de fermer votre cercle magique.

Le repas

Cette fête joyeuse dédiée au Soleil, souligne également l’abondance de la nature : les fruits y sont sacrés. Tous les produits de la terre sont également bien représentés. Rendant hommage à Dionysos, le vin et l’hydromel tiennent une place importante dans ce festival. Proposez barbecue et grillades, mets flambés, salade de légumes frais, salade de pommes de terre, de pâtes ou de riz, salade de fruits frais, tarte aux fraises ou aux framboises, pain aux raisins, gâteau à la crème et aux fruits, pain blanc

 

FETE de BELTANE, 30 Avril/1er Mai

Posté : 28 avril, 2008 @ 11:18 dans RITUELS | Pas de commentaires »

vous aurez besoin de :

1 chandelle verte
1 fleur blanche

Le rituel

Ouvrez votre cercle, allumez la chandelle verte et l’encens de lilas ou de rose. Remplissez votre chaudron au trois quart d’eau et déposez-y la fleur blanche. Agenouillez-vous et dites:

« O déesse mère, reine de la nuit et de la terre, O dieu père, roi du jour et des forets,
Je célèbre votre union
pendant que la nature exulte,
Débordant de couleurs et de vie. Acceptez ce présent déesse mère et dieu père
En l’honneur de votre union. »

Puis levez-vous et dites:

« De votre union jaillira une vie nouvelle;
Une multitude de créatures couvrirons la terre.
Et soufflerons des vents purs et caressants
O esprits anciens, je célèbre avec vous! »

Plongez votre athamé dans l’eau et ressentez l’énergie.

Retirez l’athamé et dites:

« Soyez bénis »

N’oubliez pas de refermer le Cercle!

Autres noms

Beltaine, Bhealtainn, May Eve, May day, Rood day, Walpurgis, Florialia, Matronalia, Giamonios, Rudemas, l’Eté Celte.

Histoire de Beltane

L’union de la Grande Déesse et du Dieu Le Dieu, depuis Ostara, est devenu un homme d’une beauté (intérieure et extérieure) exceptionnelle. Excité par les forces de la Nature, il ressent de plus en plus importante l’attraction qu’il a pour la Grande Déesse. Elle aussi est tombée amoureuse de lui et n’arrive plus à lui résister… Pris par l’ambiance magique qui règne désormais en et hors d’eux, ils s’allongent dans l’herbe et s’unissent pendant la nuit… Le lendemain, la Grande Déesse ressent encore en elle (en son bas-ventre) l’énergie du Dieu, elle réalise avec grande joie qu’elle est (de nouveau) enceinte de son (fils devenu) amant.

Déesses Junon et Flore (importantes), toutes les Déesses Mères (Mother)

Dieux Bélinus (important), tous les Dieux Pères.

Encens lilas, rose, oliban

Rituels La danse autours de l’Arbre de Mai, porter une couronne de fleurs, la magie concernant la fertilité et la fécondité, la magie élémentale, la « magie des nœuds », les « liaisons de mains » (mariage wiccan).

Couleurs Le blanc et le rouge; le vert, le rose, le bleu et le jaune.

Arbres « Arbre de Mai », tout arbre vert décoré de rubans.

Fleurs L’aubépine, le chèvrefeuille, le millepertuis, l’aspérule et toutes autres fleurs de la saison.

Fruits et légumes Tous les légumes verts.

Pierres L’émeraude, le saphir, le quartz rose.

Symboles L’Arcane Majeure 5 du Tarot (le Pape), le Mât de Mai (May-pole).

Activités hors du cercle

Tresser des rubans, faire des couronnes de fleurs, planter l’Arbre de Mai (dès le matin), se promener en forêt, ramasser quelques fleurs pour décorer sa maison, se tresser les cheveux .

 

12345
 

habenula |
clairette59 |
Simplement Aimer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toutvabienmercilavie
| Time is Getting Slippery
| Spirit Vs Heart